Pages

Categories

Recherche


Le cloud, de l’utilisateur à l’entreprise

Le cloud, de l’utilisateur à l’entreprise

par
22 janvier 2014
Cloud
No Comment

Oulaa, le Cloud ! un terme assez souvent utilisé chez nous en Algérie, depuis plus de deux années, quelque part mystérieux, une confusion alors s’est installée.

Beaucoup de personnes pensent que c’est Apple qui a créé cette technologie avec le service iCloud. Aïe, si vous aussi vous pensez sa, suivez nous pour éclaircir tout cela.

En réalité, ce concept existe depuis les années 60 ( tel que la virtualisation ) mais nous pouvons considérer qu’Amazon est l’instigateur des services type « Cloud » avec la naissance d’Amazon Web Services en 2006. Depuis ce temps, Google a vite fait oublier Amazon grace à Gmail étant simplement basé sur le fait que les données soient stocker sur des serveurs dispersés dans des zones géographiques distinctes.

Les services Cloud pour le grand public

Et depuis ce temps, c’est le Cloud Wars ! Google, Amazon, Microsoft et Apple, des services fleurissent sans arrêt ! Face à ces géants, des indépendants aussi ont vu le jour, comme Dropbox, à coté du géant du Web OVH avec sa solution gratuite Hubic (salutation à nos chèrs amis Alhubeco) où bien le célèbre Kim Dotcom et son nouveau service Mega.

Ne vous inquiétez pas, cette diversification est une bonne nouvelle pour nous tous ! Ces fournisseurs vous offrent tous un espace de stockage qui varie de 2 Go jusqu’à 1 To. Flickr vient de passer ce cape, un espace de stockage d’images et de vidéos que beaucoup n’ont même pas sur leur propre machine.

Tous offrent la possibilité de sauvegarder ses fichiers sur internet à travers un site web ou un logiciel. Le principe est que vous déposez vos fichiers et dossiers, et par conséquent, vous y accéder depuis n’importe quel dispositif relié à internet … et là, plus besoin de vous soucier de les perdre en cas ou votre PC rend l’âme ou vous êtes cambriolé.

La plus part (mais pas tous), vous permettent le partage en ligne de fichier. De la même façon, cela va d’un simple lien public que l’on peut passer à qui l’on veut, sans cette contraintes d’avoir à installer une quelconque application. Certains proposent même différent niveaux d’accès, d’autres encore peuvent donner (ou non) le droit de modification où de suppression des fichiers, ce qui ouvre la voie au travail collaboratif.

Certains encore proposent de la synchronisation de dossier ! la possibilité d’avoir automatiquement un ou plusieurs dossiers, préparés à l’avance ou paramétrables selon les services, qui seront tout le temps sauvegardés vers le Cloud et partagés avec les autres machines connectées au compte.

Nos fichiers sont-ils en sécurité ?

La plus part de ces services cryptent leurs données, empêchant ainsi tout risque de vol de fichiers, d’autres sont moins prudents. Et côté sécurité, certains proposent également la conservation des différentes versions de fichier sur un laps de temps déterminé. Ceci apporte significativement un plus au monde du travail. Non seulement cela permet de retrouver un fichier éffacé, mais on peut même reprendre un fichier texte ou image avant sa modification.

Faut-il pour autant s’inscrire à ses services ? Sachez qu’il y a toujours un hïc , d’ailleurs je vous invites à voir cette vidéo car Si c’est gratuit, vous êtes le produit.

Par ailleurs, l’agence de martketing SEER interactive met à votre disposition cette magnifique illustration How Do They Make Money? afin que vous puissiez en juger par vous même.

Nous reviendrons la semaine prochaine sur les concepts de base du Cloud Computing ou nous entamerons un grand chapitre pour faire la différence entre Cloud public, privé et hybride.

Facebook

Twitter

LinkedId